Accueil > Actualités > Spams sms et vocaux : Les opérateurs mobile se mobilisent pour couper court à une campagne de fausse alerte attentat.

Spams sms et vocaux : Les opérateurs mobile se mobilisent pour couper court à une campagne de fausse alerte attentat.

Les opérateurs membres de l’AFMM ont détecté dans la journée du 21 juin 2016 une campagne de spams sms et vocaux annonçant une alerte attentat et incitant à rappeler un numéro surtaxé ou à envoyer un SMS à un n° court pour se signaler en sécurité.

alerte attentat

Une fois le caractère frauduleux constaté, les opérateurs Bouygues Telecom, Orange et SFR ont désactivé les numéros courts sms 8 10 32 et 8 10 52 liés à cette campagne.

Le numéro vocal surtaxé 3600 également lié à cette campagne est aussi désactivé.

Les opérateurs mobiles membres de l’AFMM demandent à leurs abonnés de ne pas donner suite à ces messages et de ne surtout pas les partager.

L’AFMM et ses membres condamnent fermement cette campagne qui en plus de son caractère frauduleux présente des facteurs aggravants en profitant de l’anxiété que peut engendrer un sujet aussi sensible que les attentats et la sécurité de nos proches.

 

Logo_33700Pour rappel, il est conseillé de signaler tout spam sms ou spam vocal à la plateforme 33 700.
Pour savoir comment signaler les spams, rendez-vous sur le site 33700.fr